Porte-moi

      Porte-moi a vu le jour cette année après trois ans de gestation. Trois ans durant lesquels je manquais d'inspiration afin de trouver le lien magique qui permettrait de rendre le texte crédible. Après l'avoir déniché, les deux cents pages qui me manquaient ont été écrites en deux mois à peine même s'il m'a fallu près d'un semestre pour finaliser l'ouvrage à un point de réalisation acceptable. Bien que ce texte se veuille avant tout comme le seuil paroxystique d'une histoire d'amour, il n'en oublie pas moins d'égratigner là où cela peut faire mal les dysfonctionnements de certains centres de rééducation. C'est du vécu et j'avais promis à mes coreligionnaires occasionnels d'écrire un texte à ce sujet.

      Pour faire dans le synthétique et ne pas trop dévoiler le roman, je dirais que "Porte-moi" narre la vie d'un couple frappé par un drame. Alors qu'elle se rendait à la demande de Bertrand, son mari, en direction de son bureau, Bénédicte est victime d'un accident de la route. Elle s'en sort mais pas indemne. Elle est tétraplégique, condamnée à vie dans un fauteuil roulant. Comment chacun va-t-il appréhender la nouvelle existence qui les attend ? C'est ce que je me suis ingénié à imaginer. D'autres femmes satellisent autour de Bertrand dont les intentions ne sont pas toujours très claires.  Une jeune garçon tient aussi une place très importante dans ce roman. Comment tous les personnages parviendront-ils à vaincre cette épreuve que leur adresse le destin ? C'est ce qu'il vous reste à découvrir !

 

       Un extrait est disponible sur Alterpublishing.com où par ailleurs le roman est à la vente au format numérique

1 vote. Moyenne 4.50 sur 5.

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau