Plaisante douleur

          Un poème d'amour écrit pour ma belle à cette heure où la distance nous séparait encore. La mer y tient son rôle, puissant et protecteur. J'ai tenté d'imprimer au texte le rythme des vagues. Ambitieux dessein.

 

              Plaisante douleur

 

       

        Comme une vague têtue, rancunière et tenace,
        Se lance mille fois à l'assaut de la grêve
        Emissaire impuissant des flots lourds de menace
        Prêt à vaincre à tout prix et sans espoir de trève,


         Une idée, une image, flotte dans mon esprit
         A toute heure du jour, à chaque instant de nuit.
         La lancinante rengaine, sans nom et sans prix,
         S'apparente à un phare qui dans le lointain luit.


         L'illusion de ne jamais l'atteindre est parfaite
         Tant son falot s'éclaire d'une lueur discrète.
         Mon âme vogue pourtant sur un navire en fête
         Se rit sans émotion des grands creux et des crêtes.


         Car elle sait sans faille le port qui est en proue
         Qui sera son repos, son havre, son Eden,
         Son dernier lieu d'attache, sans serrure ni verrou,
         Sans tentation aucune, sans risque de fredaine.


          Cette image, cette idée, qui sans douleur m'obsède,
          Qui jamais ne me laisse , ni repos, ni répit,
          C'est celle auprès de qui mon coeur pris intercède
          Et pour la savoir loin soupire de dépit.


          Elle est toute ma vie, une île de lumière,
          Une oasis de paix, de tendresse, de douceur,
          Un feu de cheminée dans une belle chaumière,
          Une femme de qualité dont je suis le fianceur.


          De son chant, un jour proche, la mer nous bercera
          Et les oiseaux marins devant nos corps enlacés
          Iront de par le monde louer à tour de bras
          Ceux qui tardaient de vivre un jour sans se lasser.


          Un proche jour ma belle, tu seras près de moi
          Sans que pour autant mon esprit se libère
          De ce doux joug si tendre qui me laisse en émoi
          De jour comme de nuit et été comme hiver.


 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau