Cent ans de solitude de Gabriel Garcia Marquez

       Oeuvre phare dans la littérature de Gabriel Garcia Marquez. Le livre narre l'histoire d'une famille établie sur six générations dans un petit village de Colombie tour à tour marqué par des guerres, des maladies, des famines. Il ressort de l'ouvrage un sentiment exprimé de solitude, tant éprouvé par certains membres de la famille que par la situation géographique du village perdu au milieu de nulle part. A noter de cet auteur très prolifique un autre excellent livre, plus court en pages : "des feuilles dans la bourrasque". Et, si l'on veut faire plus ample connaissance avec le rédacteur : "Vivre pour la raconter", ses mémoires avec cette jolie formule : la vie n'est pas ce que l'on a vécu mais ce dont on se souvient et comment on s'en souvient. A noter que Gabriel Garcia Marquez s'est vu remettre le prix Nobel de littérature en 1982.

        Outre la passionnante saga décrite dans cet ouvrage où tous les bienfaits et travers de la famille sont disséqués sur six générations, la démonstration qu'un sentiment (ici la solitude) peut s'exprimer de manière tangible et que pris dans la lecture on se met à partager ce sentiment même en plein milieu d'une foule. Egalement qu'un ouvrage très dense peut se lire sans que l'on ne s'égare dans la multiplicité des personnages tant l'auteur s'attache à leur donner à chacun un caractère propre. Enfin, que l'écriture est un travail de mémoire et que le temps ne peut avoir de prise sur l'écrit. Dans des siècles de là les vérités de Garcia Marquez resteront les témoins de la Colombie tout comme celles de Zola demeurent un témoignage sociologique de l'époque dont il était contemporain.

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau