Enfin un peu d'auto-promo !

   Je ne sais pas si cela se fait (en réalité je sais très bien que cela ne devrait pas se faire !) mais pour une fois, je ne ferai pas de publicité pour un ouvrage que j'ai lu ou que je viens de finir... bien que cela soit tout de même le cas. Enigmatique tout cela me direz-vous ! Certes, je vous l'accorde bien volontiers. La cause en est que l'ouvrage dont il est ici question est un livre dont j'ai participé à la correction de l'épreuve pour une raison bien évidente... je suis l'un des quatorze auteurs ayant eu la chance d'être choisis pour participer à ce recueil collectif. Enfin une édition à compte d'éditeur ! Le début de la fortune, terme pris ici dans son sens premier qui désigne la chance car avouons-le plaire aux lecteurs reste un sujet d'intense subjectivité.

    Voilà donc que l'on pourra trouver un de mes textes, une nouvelle bien sûr, domaine de prédilection, dans toutes les bonnes librairies... sans doute aussi dans les mauvaises !, et que les lecteurs intéressés pourront s'ils le préfèrent commander directement à cet homme de génie qui a accepté de nous publier, mes treize condisciples et moi, le responsable des éditions du Bord du Lot, installées à Villeneuve sur Lot... j'en connais un à qui cela va faire plaisir mais cela relève de la private joke comme disent les américains.

     Le quoi s'il vous plaît ? Ah oui ! Le titre ! On se demande bien où j'ai la tête ! C'est vrai que c'est important le titre, surtout si l'on a envie de commander le livre. Cela s'intitule donc : "Passe le temps". Sans chercher à tout prix à en faire une publicité éhontée, je recommande la lecture de ce recueil que j'ai trouvé d'une très agréable homogénéité dans la qualité des textes avec néanmoins un grand éclectisme de styles et de thèmes avec toutefois cette constance contenue dans le titre qui donnait le thème général du recueil : la fuite du temps. Chacun jugera par lui-même et il va sans dire que tous les commentaires seront les bienvenus.

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau