Piège nuptial

      Pas de gorges chaudes ni de scoops révélateurs. Il ne s'agit là que du titre d'un livre de Douglas Kennedy initialement paru sous le titre "Cul-de-sac". Cadeau de Noël. Ceux qui me connaissent savent bien que m'offrir, allez ! Un bouquin, ou deux, et voilà ! Pas à se creuser la tête, ils savent que cela me fera plaisir... d'autant plus s'il s'agit d'un bon livre. C'est en l'occurence le cas , suspens, humour, originalité. Avec toutefois un bémol, en ce qui me concerne uniquement : le style, et dans un moindre degré le genre. J'ignore si l'ouvrage a été édité chez Gallimard (série noire) lors de sa sortie première mais il l'aurait mérité dans tous les cas. Et c'est là que le bât blesse dans mon cas.

       Je crois que j'ai abusé de ce genre dans ma folle jeunesse et qu'un sentiment de déjà lu s'impose tout naturellement. Cela, je l'avoue, me gâche un peu le plaisir de la lecture. Et, sans vouloir me montrer doctoral, ce n'est pas le genre de la maison, je ne saurais que trop conseiller à ceux qui aiment lire de s'investir dans toutes sortes de genre et de jongler de l'un à l'autre et d'un ouvrage au suivant afin de ne pas amener le curseur à son paroxysme dans un genre littéraire bien établi. Cette remarque n'a d'autre but que d'inciter chacun et chacune à ne pas chercher à tout prix à dévorer un auteur que l'on découvre de A à Z sans se ménager des pauses, assez longues si l'on s'en sent le courage, car la même mélodie interprétée sur différents tempos finit toujours par un peu lasser. Il est déjà tellement difficile pour un écrivain de trouver son style que l'on ne peut imaginer que celui-ci soit variable et intéressant à l'infini d'un ouvrage à l'autre.

Commentaires (1)

1. Natacha 07/01/2010

Dans le cas de Douglas Kennedy, c'est bien un premier bouquin 'de jeunesse' dans un genre qu'il ne conservera pas...je dirais presque malheureusement car maintenant si ses livres sont moins 'gore', ils se ressemblent tous un peu trop...
Y aura-t-il un blog 'Chandighar' ???
PS : j'ai bien aimé le blog sur le frère de Rachida...

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau