Où l'impatience se justifie !

     Je n'avais plus un poil de sec et la pluie de cet été torride ne semblait pas disposée à lever le pied. Je l'aurais bien maudite si ce n'avait été grâce à elle que j'avais pu fausser compagnie à mes gardiens. Oh je ne me faisais guère d'illusions ! J'avais passé l'âge. Je me doutais que les flics étaient à mes fesses et qu'ils me feraient payer ma petite plaisanterie à grands coups de verge. En prison, les discussions tournent rarement autour du sexe des anges. Mais bon sang que cela faisait du bien de respirer un air libre !

     L'enseigne rouge me lançait de grands clins d'oeil et je pénétrai sans hésiter au sein de l'établissement. Elle me creva aussitôt les yeux. Blonde. De celles qui ont la classe. Tentante. Attirante. Elle trônait au comptoir. Seule. Pas là depuis longtemps puisque des gouttes coulaient encore au long du rond de ses formes. Mon coeur bondit dans ma poitrine. Je n'avais pas un rond sur moi mais ne me posai aucune question. Je n'étais plus à une embrouille près. En basculer une, j'en rêvais depuis dix ans que je croupissais en cabane. Je tendis la main bien avant de l'atteindre. Personne ne faisait attention à moi. Tant pis pour les bonnes manières ! J'empoignai le verre et fis couler la fraîcheur ambrée au fond de mon gosier.

     Déçu(e) ? Les bières aussi peuvent être blondes, ou brunes, ou rousses. C'est sans doute pour ça que les gars aiment tant ça. Ce petit exercice de style n'est pas aussi fortuit qu'il y paraît. Il montre que la lecture peut parfois nous mettre sous influence et entraîner notre esprit vers de fausses idées car les mots de notre langue, riches de multiples sens, peuvent prêter le flanc à confusion. La preuve ? Je lie ce billet aux tags : blonde, sein, sexe, poitrine, torride, fesses, verge, pied et poil. Anonymes dans le texte, je suis curieux de connaître l'impact qu'il auront sortis de leur contexte.

 

      

    

Commentaires (2)

1. sandrasbz (site web) 15/01/2010

C'est un fait, sortis de leur contexte, les mêmes mots peuvent dire des choses très différentes. Sans aller si loin, un texte peut être interprété de diverses manières car la lecture n'est pas autre chose que de l'interprétation. Bien sûr, le sens général est le même pour tous (encore que...), mais le ressenti, les réflexions qu'engendrent la lecture sont le fruit de la perception de chacun.

2. Isis 18/01/2010

Bien vu, et bel exercice de style en effet. J'imagine facilement la déception de certains fouineurs :)

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau