On cherche à prendre du temps sur la lecture !

   

 

     Si l'on y prend pas garde, nous disposerons de moins en moins de temps à consacrer à la lecture. En effet, hormis les personnes qui ont plaisir à lire dans les transports en commun tout en se rendant sur le lieu de travail, la majorité des personnes passionnées de littérature, ou de lecture, préfèrent s'adonner à cette activité dans une chilienne, un fauteuil, dans un pré ou à la plage. Tous lieux que l'on a guère "loisir" de fréquenter lors des journées de travail. Hors, si l'on accepte que l'âge de départ à la retraite soit reculé de deux ans, méfions-nous de ne pas reculer pour mieux sauter on nous a déjà fait ce coup là, on accepte d'un même élan d'être privé du plaisir de lire un nombre conséquent d'ouvrages ( rappelons-nous un précédent billet de ce même blog mettant en relation lecture et bonne santé ). Serait-ce à dire que nos dirigeants voudraient voir notre santé dépérir et nous voir du même coup vivre plus longtemps mais plus malades et donc des boulets financiers pour la Sécurité Sociale ? Je souhaite me tromper !

    Et si, pour remettre les caisses à flots et les comptes dans le vert, on allait chercher les solutions dans quelques ouvrages très intéressants qui relatent de la bonne répartition des richesses produites par la classe ouvrière de notre beau pays ( Frédéric Lordon ou Rodney Schmidt par exemple) on ne manquera pas de s'étonner que soit dans la souffrance un pays dont la capacité de production a doublé en vingt ans... aurait-on raté à un moment donné la juste répartition des richesses ? Ou les financiers craindraient-ils tant que la lecture nous donne ce goût pour l'orientation vers une société plus humaine, moins mercantile et moins consumériste, cette société qui leur fait tellement peur car elle ne participe pas du tout à l'enrichissement de quelques uns au détriment de l'immense masse des autres.

     Alors je vous le dis, si comme moi vous aimez lire, refusez que l'on vous spolie de deux ans de lecture pour le seul plaisir de permettre à une infime minorité d'égoistes de rajouter quelques lignes à leur compte en banque tellement déjà en surpoids.

Commentaires (3)

1. sandrasbz (site web) 16/09/2010

Bonjour,

Un plaisir de te lire de nouveau... et quel point de vue intéressant ! Je suis loin encore de la retraite, mais c'est sûr, pas question qu'on touche à mon temps de lecture ! Non mais !
Bises et bonne journée,

Sandra

2. sandrasbz (site web) 27/09/2010

Bonjour,

Je te remercie pour ton mail et tous tes conseils pour mes lectures futures... Je vais m'y atteler avant que le gouvernement ne trouve le moyen de me rogner tout mon temps de lecture ! J'ai fait un petit tour côté sondage, avec une préférence pour Boris Vian... l'auteur de mes années d'adolescence.
Bisous,

sandra

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau