Le prix des prix !!!

 

        Mes premières satisfactions intellectuelles d'écrivain, je biffe le cercle familial trop poli pour qu'on le croit honnête, sont arrivées par la poste sous forme de récompense plus ou moins importantes, financières parfois, à l'issue de la proclamation du palmarès de concours littéraires auxquels j'avais participé. Je voudrais par le biais de ce post pousser un petit cri de colère, Aaaaah!!!, c'est fait, contre les pratiques qui se font désormais courantes comme la monnaie du même nom. Les frais de participation à ces concours sont de plus en plus élevés et je m'interroge sur la validité de ces pratiques. Que les clubs ou associations diverses et variées aient besoin de quelques subsides afin d'exister, je ne le nie pas, que les municipalités, départements et régions, sollicités de toutes parts et abandonnés par l'Etat, manquent de fonds à distribuer sans compter, je ne le nie pas non plus mais alors que les frais de participation se montrent au moins à la hauteur des prix que l'on propose aux auteurs. Déjà qu'en règle générale on leur demande d'abandonner leurs droits pour la publication dans la revue mensuelle de Saint Machin du trucmuche ! Il existe de moins en moins de corrélation entre les frais de participation et le lot promis au vainqueur. Ce n'était pas glorieux il y a quelques années mais ce n'est pas en voie de guérison. Alors, si vous désirez participer à des concours de ce genre n'ommettez pas de préciser au moteur de recherche dont vous vous servez : gratuit... ou modique mais je ne suis pas sûr qu'il comprenne le sens de ce mot.

       Regardez aussi qui compose le jury. Souvent des écrivains. Au moins trois quelques fois. Très connus par leur boulangère ou le charcutier du village. Ne vous risquez pas à être désavoués par des gens qui pourraient n'être intéressés que par l'argent. Mais chut !!! Il ne faut pas dire des choses comme ça, ce n'est pas gentil. Quelle importance ! Vous croyez qu'ils sont gentils les critiques littéraires ? Parce que les faux écrivains sont des critiques en puissance. Mais il s'agit d'un tout un autre sujet ! C'est vrai ! Déjà traité d'ailleurs. Mais c'est bon de remettre une petite couche de temps en temps parce que des bêtises, on en trouve ailleurs qu'à Cambrai !

 

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau