L'oiseau bariolé

 

 

 

 

 

    Je voudrais vous parler d'un livre qui m'a marqué : "Loiseau bariolé "de Jerzy Kosinski. Cet ouvrage a été traduit en français en 1966 et narre l'histoire d'un petit garçon placé par ses parents dans la campagne d'un pays de l'Europe de l'Est durant la seconde guerre mondiale. Malheureusement pour lui, ce petit garçon est différent, le cheveu épais et brun au milieu de chevelures blondes, bohémien ou juif ? Un véritable calvaire va commencer pour lui de placement en placement, de fortune ou contraint. Tout au long du récit, on découvre que les vérités entendues ne sont peut-être pas si vraies en ce qui concerne la compassion du peuple polonais pour l'holocauste et son ignorance de la "solution finale".

      Ce roman est malgré tout très dur à lire. Scènes pénibles, agissements en marge de l'humanité, barbarie au quotidien. On réalise très vite que c'est une oeuvre de fiction sans cela le héros ne serait plus là pour témoigner ou alors aurait basculé dans la folie. C'est un ouvrage à désespérer de l'humain, à n'en voir que le côté sombre, le cerveau reptilien, dont on sort marqué, ému par les souffrances infligées à ce petit garçon juste en raison de sa différence. Avons-nous complètement grandis devant ce type de comportement ? Je demande à voir !

     Jerzy Kosinski, né en 1933, s'est suicidé en 1991. En lisant "L"oiseau bariolé" on devine que quelques souffrances intérieures le torturaient.

Commentaires (2)

1. sandrasbz (site web) 26/10/2010

Bonjour Eric,

En effet, ce récit a l'air très dur... Je ne me sens pas de taille à l'affronter pour le moment (j'ai l'âme un peu trop sensible, en dépit de toutes les horreurs qu'il m'arrive d'écrire). Mais je le lirai peut-être plus tard, si le courage me vient (j'ai beaucoup de lectures en retard).
Bises et bonne fin de journée,

Sandra

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau